Le plateau Bolaven, premier jour

Posted By on 6 Mai 2014 | 10 comments

Nous sommes de retour après quelques jours d’absence ! Mais on avait une bonne raison : nous avons été sur le plateau Bolaven. Et pour cela, nous avons mis le paquet et loué un nouveau moyen de transport : un deux-roues motorisé !! Veste en cuir, bandana, le portrait de Betty tatoué sur le bras, on s’est vu un peu comme ça.

100151321141369866

Bon en fait, on avait plutôt l’air de ça.

85873-1

« Le plateau Bolaven, mais de quoi il nous parle ? », il s’agit d’une zone de petite montagne au sud du Laos, très réputée pour ses plantations de café, et ses cascades. Il y a une soixantaine d’ethnies au Laos, l’ethnie Laven est l’une d’entre elles, et Bolaven signifie tout simplement « la terre des Lavens ». On trouve cependant d’autres ethnies comme les Katus (clin d’oeil à Aline 😉 ), les Alaks, les Ta-oys, ou encore les Suays.

82744-1

Pour ceux intéressés par des infos, nous avons loué le scooter chez Miss Noy à Paksé. C’est Yves, qui vient de Belgique, qui s’occupe de la partie location et qui fait des briefings sur les choses sympas à voir sur le plateau. Il a la gentillesse de nous laisser une carte ! Au début, on n’avait pas trop envie de louer un scooter parce qu’on craignait le vol mais Yves nous a bien expliqué la marche à suivre.

Sur le plateau, il y a une petite et une grande boucle à faire. La petite peut se faire sur un ou deux jours, et la grande sur trois. Nous avons décidé de faire la grande en prenant notre temps : tranquille, on n’est pas pressé 🙂

Nous partons tôt le matin, direction notre première destination : un producteur de café bio qui se trouve à 60km de Paksé. Comme on est entré dans la saison des pluies, il commence à pleuvoir en général vers midi pendant deux heures environ, puis à nouveau le soir. Il faut donc partir tôt pour éviter la pluie ! On arrive relativement vite, malgré la circulation de la sortie de Paksé, et il se met à pleuvoir juste après notre arrivée ! Mr Vieng nous accueille très chaleureusement. L’endroit est tout simplement superbe, en grande partie en bois. On adore !

82768-1
82743-1
82746-1

Évidemment, je prend un petit café 🙂 Du liberica, que je connaissais pas encore. Il s’agit d’une autre espèce de café, au même titre que l’arabica et le robusta. Il n’y a que du liberica et du robusta dans cette plantation pour le moment. L’arabica vient d’une autre plantation. Il faut environ quatre ans avant qu’un pied d’arabica produise (pendant une trentaine d’années), et le projet est encore trop jeune.

On passe l’après-midi à se relaxer dans cet endroit paisible. On donne un coup de main à Mr Vieng pour moudre la bouse de vache qui va servir d’engrais au pied de café. Beaucoup d’autres touristes en scooter défilent ici. Comme il est possible de rester dormir, nous dînons puis passons la nuit dans le petit dortoir prévu pour les gens. Mr Vieng projette de construire des bungalows mais il a déjà beaucoup à faire avec la plantation de café. Il produit actuellement environ 400kg de café par an.

82760-1
82773-1

Voilà pour cette première journée. Je rassure les mômans (bon et les pôpas aussi hein), on est déjà rentré à Paksé au moment où on rédige les articles 😉

10 Comments

  1. tiens du café, je connais mais pas celui ci, en avez vous pris quelques grains histoire de faire pousser un caféier en Normandie?????
    Pour le bois je pense que les idées ont du foisonner dans votre tête, déjà avec le peu de bois que nous avons tu fais des trucs sympa alors avec ces immenses ronds ( de quel bois s’agit il ) tu arriverais sûrement à bâtir une maison
    j’aime les petits tabourets où Solenne travaille, un petit décor de rêve pour vous relaxer nous vous envions un petit peu bises

    • Je me demandais de qui elle viendrait celle-là… Eh ba de toi T-T
      C’était pas un casque intégral donc moins de souci 😉

      • Comme quoi ! on se moque de la petite taille des Asiatiques … mais tout est dans la tête ! Ce n’est pas gentil Maïté de te moquer de ton frère 🙂 🙂

  2. La plantation à l’air sympa. Cette région est très boisée pas étonnant qu’ils confectionnent les tables et autres objets en bois, mais de quelles espèces est-ce le savez vous?
    Je vous embrasse.

    • Je lui ai demandé mais il ne savait pas le nom en anglais… C’est très dense, et ça résiste aux termites !

  3. Je préfère la seconde photo à la première parce que vous semblez beaucoup plus heureux qu’eux !

  4. elle a raison Catherine vous êtes beaucoup plus beau parce que plus heureux!!!! vous les aurez tous pris les moyens de locomotion ….il y a encore la trottinette! je reprends l’ecriture etant revenue de mon sejour au val andre peut être pas si exotique mais formidable bisous a tous les2

Submit a Comment