Autour de Mu Cang Chai

Posted By on 29 Mai 2014 | 4 comments

Nous continuons notre séjour autour de Mu Cang Chai, en explorant de nouvelles directions. Après quelques recherches et un petit déplacement en bus, nous voilà partit pour une petite randonnée qui doit nous amener aux plus belles rizières du monde… Rien que ça !

136910-1

Le matin est pluvieux mais ce n’est pas grave… il ne pleut qu’une fois par jour ici 😉 On commence donc la rando sous la pluie. Après une petite marche qui promettait des paysages magiques, nous nous arrêtons dans le seul café des petits villages alentours. Les gens sont adorables et ne parlent pas deux mots d’anglais. On nous offre du thé et on reste un bon moment à attendre que la pluie passe. Les gens sont toujours très intrigués par les poils sur les bras et par la barbe ! Il y a plusieurs enfants qui nous observent plein de curiosité et qui sont enchantés d’essayer l’appareil photo !

136922-1
136941-1

Après un moment, nous continuons notre chemin. Et nous sommes tombés sur des rizières magnifiques. La pluie gâche un peu le spectacle, mais à notre retour le soleil commence tout juste à percer ce qui nous permet de profiter pleinement du paysage.

136953-1
136959-1
136952-1

4 Comments

  1. Enfin une photo pour les mômans : on désespérait ! 🙂
    Cela fait drôle de vous voir sous pluie, mais visiblement ça ne dure pas.
    Pour les pauvres Européens que nous sommes ces paysages de cultures mêlées aux sites naturels sont époustouflants ! J’espère que vous en verrez bien d’autres !
    Bon courage pour l’apprentissage de la langue ! 🙂
    Bisous

  2. nous avons du mal à imaginer que ces sillons sont faits par des hommes, vous devez être comblés par ces paysages de rêves hauts en couleurs, je pense que vous en avez gardés pour votre prochaine coéquipière, la pluie n’a pas l’air de vous perturber plus que cela tant mieux
    en attendant d’autres merveilleuses prises de vues bises

  3. Quel magnifique paysage !
    Les murs de soutènement semblent construits en terre et en pierres. Quand il y a de gros orages et beaucoup de pluie est ce qu’il n’y a pas de risque de destruction de ces ouvrages ?
    Sur la photo 136953-1.jpg, le haut de la colline a été aplani et semble plein d’eau. Comment montent ils cette eau ? Des canalisations qui viennent de plus haut dans la montagne ? Des pompes (avec quelle énergie ?)

    Amitiés

    • Comme d’habitude tu as l’oeil Henri !
      Les murs sont principalement en terre. ça arrive qu’il y ait de la pierre mais c’est rare. Ils enlèvent les mauvaises herbes qui commencent à pousser dessus pour garder une surface bien net. Pour la solidité, je pense que ça repose sur un entretien régulier (ils passent avec des boeufs pour remuer la terre à l’intérieur, et consolident les murs avec de la boue fraiche) et sur une bonne irrigation. Lorsque nous sommes monté sous la pluie après l’orage, les plateaux n’avaient pas l’air d’avoir souffert.
      Je me suis aussi posé la question pour l’eau. On a trouvé la réponse à un autre endroit : un tuyau, qui captait l’eau en amont, apportait cette eau au sommet d’une rizière. On ne s’est pas approché assez pour voir de près la colline-rizières en 136953 mais j’imagine que ce doit etre un système similaire…

Submit a Comment