Santa Cruz : jour 4, de Paria à Vacquiera

Posted By on 23 Nov 2014 | 8 comments

carte-sc4

Dernier jour de la randonnée de Santa Cruz. Le ciel est toujours dégagé et laisse entrevoir une belle journée. Nous partons de bonne heure pour ne pas nous faire avoir comme la veille et arriver à temps à Vacqueria, le village marquant la fin du trajet et où nous pourrons trouver un transport retournant sur Yungay, d’où nous pourrons nous rendre à Caraz.

2014-11-21-DSC07270

Comme depuis le début, une rivière nous accompagne dans notre marche. Nous atteignons une plaine qui semble être facilement innondable. Il y a ici des toilettes dont il ne reste que les murs. Il faut savoir que dans le parc, les toilettes sont assez mémorables. Il s’agit normalement d’un bâtiment divisé en quatre parties mais dont les murs intérieurs sont en général réduit de moitié, voire ont disparu depuis longtemps. Le toit est rarement entier, où a aussi disparu. Pour le reste, il s’agit seulement d’un trou qui est rempli à ras bord. Ajouter à cela qu’il y a tout de même beaucoup de déchets, dont nous doutons qu’ils soient laissés par les touristes mais plutôt par les locaux, cela nous fait vraiment nous demander où vont les droits d’entrée dont les touristes doivent s’acquitter… Passons.

2014-11-21-DSC07277
2014-11-21-DSC07280

Nous atteignons le village de Huaripampa. Un gosse nous saute presque littéralement dessus à la sortie du parc pour nous demander à manger et de l’argent. On sent que l’endroit est un lieu de passage important de touristes… Nous croisons un élevage de cochon d’inde qui est ici une spécialité culinaire.

2014-11-21-DSC07287
2014-11-21-DSC07288

Pour arriver jusqu’à Vacqueria, il nous faut encore grimper… Un dernier petit effort ! Et nous y sommes. ALors que nous attendons le combi, un groupe arrive, avec le guide du premier groupe que nous avons croisé dans la montagne. Nous sommes assez surpris car il est déjà tard et qu’ils ont beaucoup à grimper avant d’atteindre le campement… Mais chacun ses soucis !

Notre transport arrive enfin. Il y a juste assez de place pour nous et le couple péruvien qui attend. Dans la caisse en face de moi dépasse la patte d’un cochon, sûrement que le propriétaire descend en ville pour vendre la viande.

Nous pensions que le minivan allait juste décendre mais la route remonte jusqu’à 4800 mètres d’altitude pour passer un col ! La vue est juste… magique ! Le ciel est complétement dégagé et nous pouvons observer plein de sommets. Si nous avions eu notre véhicule comme en NZ, nous nous serions sûrement arrêtés tous les 500 mètres, mais nous devons nous contenter de prendre des photos depuis le minivan.

2014-11-21-DSC07309
2014-11-21-DSC07339
2014-11-21-DSC07349
2014-11-21-DSC07351
2014-11-21-DSC07354
2014-11-21-DSC07355
2014-11-21-DSC07358
2014-11-21-DSC07365

Nous sommes désormais de retour à Caraz, et nous partons ce soir pour Huanchaco, un petit village de pêcheurs près de la côte.

8 Comments

  1. coucou super contentes d’avoir de vos nouvelles. vos photos sont magnifiques, surtout votre dernière journée de randonnée avec
    ce ciel bleu et ces paysages grandioses. il faut toutefois avoir le coeur
    bien accorché pour prendre les transports en commun vu la largeur des routes ( si l’on peut considérer celles-ci comme des routes ) et l’altitude.
    dommage que la pluie vous ait accompagné une grande partie de votre
    périple, par contre il ne semble pas faire froid si l’on s’en tient à votre tenue
    vestimentaire. bonne fin de séjour au Pérou et gros bisous a vous 2

    • Avec le soleil il faisait même chaud.
      Mais parfois la nuit, la température est descendue en dessous de zéro. La toile de la tente était gelée !

    • je confirme que les personnes malades en voiture auraient eu du mal entre les virages et les trous (en chemin en terre)!!

  2. C’est en effet vraiment magique ! L’évolution rapide du temps, les nuages accrochés à la montagne et cette eau qui reflète ciel et montagne …. A vous couper le souffle. Vous semblez en forme , ce qui fait aussi plaisir à voir.

  3. Tout simplement sublime, je déguste ces quelques photos que je vois sur le blog. Que de beauté sur cette terre ! Biz

  4. ces photos sont sublimes et je comprends votre frustation de ne pouvoir vous arrêter!!!! la photo de la montagne se refletant dans ce bleu de l’eau est magique….on dirait le bon genie des lieux!
    par contre le n’aimerai pas me retrouver sur ces chemins on doit être contents lorsque l’on arrive au terminus

  5. la montagne se reflétant dans le lac semble un copié collé avec une photo de Nelle zélande , c’est vrai qu’il fallait être patient pour la suite de votre trek mais le résultat est superbe nous retrouvons bien là nos nomadoGEEKS et vous paraphez même vos prises de vues; les pistes que vous avez suivies sont elles d’anciennes voies incas où bien sont elles récentes
    de ne pas conduire vous a permis de profiter tous les deux de ces merveilleux paysages à bientôt bises

    • Je sais qu il y a une rando entre huaraz et chavin qui est une ancienne route inca. Mais pour celle la, je ne sais pas.

Submit a Comment